Source : Mon entrainement triathlon : En route vers la saison 2019 !

Le triathlon est souvent comparé au triathlon Ironman et à l’effort surhumain, mais vous trouverez des distances très abordables que vous pouvez certainement apprécier.

Le triathlon présente de nombreux avantages en raison de la sélection des disciplines dont il est composé et des différents lieux où il peut être pratiqué.

Les participants doivent être performants dans tous les domaines, en imposant le rythme pour faire des transitions entre les domaines.

Les épreuves de triathlon sont organisées selon des distances codifiées à partir de la Fédération Internationale et utilisées par les fédérations nationales selon une terminologie qui peut leur être propre.

Le triathlon et les disciplines connexes sont pratiqués dans les boîtes de nuit dès l’âge de 6 ans et les épreuves sont accessibles à partir de la catégorie Poussins dès l’âge de 8 ans.

Il existe actuellement de nombreux formats dans le triathlon, y compris le format ouvert également connu sous le nom de supersprint ou XS, qui sera destiné à ceux qui veulent apprendre sur le triathlon.
La natation en triathlon exige beaucoup de concentration et de technique.

Au début du triathlon, il est suggéré de s’entraîner dans chaque discipline au moins une fois par semaine.

Jeu ultra-complet, le triathlon exige une excellente préparation physique et psychologique.

Soyez conscient de votre degré de natation et ne vous tenez pas à l’avant au cas où vous ne nagez pas extrêmement vite.

Les vêtements de course et de cyclisme sont faits de matériaux artificiels ou naturels, efficaces pour vous garder au sec même pendant les exercices extrêmes.

Le triathlon, qui jusqu’à récemment semblait un sport inaccessible, attire le grand public et particulièrement les femmes.

Le haut du corps n’est pas en reste, le jogging et le vélo nécessitent un fourreau, et la natation développe le torse, les épaules et la poitrine.
Les distances officielles du triathlon XS sont de 400 m à la nage – 10 km à vélo – 2,5 km au jogging : c’est l’espace qui vous permet de trouver le triathlon, qui ne nécessite aucun entraînement spécifique sauf d’avoir été nagé plusieurs fois auparavant.

La moitié de ce temps d’un triathlon se passe sur le vélo, ce qui amène les cyclistes en particulier.

Au niveau de l’entraînement au triathlon et plus particulièrement au vélo, il est important d’être attentif au développement de votre vélo.

Le choix de l’équipement est crucial lors des occasions et ne doit pas être ignoré lors de la formation.

L’avantage du triathlon est que l’entraînement n’est pas ennuyeux.

De plus en plus d’athlètes se lancent dans le triathlon, en particulier des coureurs qui ont été blessés ou qui veulent modifier leur façon de courir.

Grâce à ses trois zones, aide à prévenir les maux de dos de la natation, ce qui renforce le haut du corps, renforce le dos et la région lombaire.

Fermer le menu