Source : Apprendre à respirer | Crawl

Le triathlon est composé de trois activités sportives en séquence : le vélo, la natation et la course à pied.

Le triathlon se pratique de façon indépendante ou à deux ou à trois, ce qui permet à chacun de s’amuser dans le domaine qu’il maîtrise le mieux.
La natation et le cyclisme sont des sports transportés et donc moins traumatisants pour les articulations.

Les épreuves de triathlon sont divisées en plusieurs dénominations selon l’espace.

Le triathlon et les disciplines connexes sont pratiqués dans des boîtes de nuit dès l’âge de 6 ans et les épreuves sont accessibles à partir du groupe Poussins à l’âge de 8 ans.

Le triathlon est un sport qui se pratique sur des distances allant de 10 kilomètres à plus de 200 kilomètres.

Les distances à parcourir en vélo et en course à pied sont toujours plus grandes, du sprint au triathlon “Iroman”.
Nager dans l’eau libre bouleverse la donne : il faut parfois nager à contre-courant, et surtout pour s’y retrouver.

Une période de triathlon est divisée en plusieurs périodes qui comprennent des cycles de 3 à 6 semaines.

Pour gérer au mieux la partie natation du triathlon, il est essentiel d’être bien placé dans la zone de départ.

Pour ceux qui sont habitués aux longues distances et qui veulent relever un nouveau défi, les triathlons extrêmes ont lentement émergé, comme le Norseman Xtreme Triathlon, par exemple.
Une bonne paire de chaussures de course est exigée, elle doit être de type triathlon, c’est-à-dire ultra légère, rapide à enfiler et peut être portée sans chaussettes.
Le bas du corps est stimulé de tous côtés grâce aux 3 disciplines : la course à pied renforce non seulement les muscles mais aussi les os avec les impacts, le vélo renforce les cuisses et les fesses sans précipitation (puisque c’est un sport porté), la natation tonifie les jambes sans aucun impact.

Selon le degré de ce triathlète, de nombreux participants devraient compter entre 1h15 et 1h40 pour obtenir un cours S.

En compétition, les triathlètes nagent à quatre pattes, mais en pratique, d’autres nageurs doivent travailler parce qu’ils sont complémentaires et travaillent sur d’autres chaînes musculaires.

La clé de votre succès en triathlon est de lier le cyclisme et la course à pied.

La marche à quatre pattes est la nage la moins fatigante, donc la meilleure et la plus appropriée pour un triathlon.

Il est important d’avoir une préparation physique fantastique pour le triathlon quel que soit le format choisi : du XS au iron man.

De plus en plus d’athlètes se lancent dans le triathlon, en particulier des coureurs qui ont été blessés ou qui veulent modifier leur façon de courir.

Sans un entraînement régulier, il n’est pas possible de bien performer en triathlon, quel que soit l’espace préparé.

Fermer le menu