clue du raton

Comment faire une première sortie de Canyoning ?

Avez-vous déjà croisé, aux abords d’une rivière, des gens accoutrés de combinaisons néoprènes, des casques et de baudriers ? Ce sont des pratiquants du canyoning, aussi appelé canyonisme, une activité consistant à descendre et explorer des canyons, c’est-à-dire situés l’intérieur de gorges étroitement encaissées.

Ce sport consiste donc à descendre par tous les moyens nécessaire en suivant la rivière :

  • marcher
  • nager
  • sauter
  • glisser
  • effectuer une descente en rappel
  • effectuer une tyrolienne

Pour ceux qui n’ont jamais fait de canyoning, l’expérience peut sembler un peu intimidante. Il y a tellement de choses auxquelles il faut penser – quel équipement faut-il, existe-t-il un tutoriel ou un guide qui vous aidera, où aller et comment trouver le bon groupe ou la bonne excursion ? Détendez-vous ! Nous avons tout prévu dans ce guide pratique pour vous aiguiller vers votre première sortie en canyoning

Tout d’abord, répondons à certaines des questions les plus courantes sur le canyoning avec Daniel, guide de canyoning dans les Alpes Marimites avec son entreprise Canyon Cyans.

Comment se pratique le canyoning ?

Nous avons déjà un peu abordé la question plus haut à travers l’équipement et les techniques du canyoning. Vous savez donc qu’il faut des rivières d’accès difficiles et du matériel adapté.

canyons dans la vallée de la Tinée

Les rivières d’accès difficile se trouvent la plupart du temps dans les régions montagneuses ou rocailleuses. C’est le cas dans les alpes, les pyrénées et le massif centrale. Il faut du dénivelé. Souvent les offices du tourisme proposent des guides et vous pouvez ainsi savoir si la descente de canyon est possible dans votre lieux de résidence ou de vacances.

Les avantages de cette activité

Le contact avec la nature est prédominant. Vous évoulerez dans un environnement très sauvage et insolites. Les formes crées par l’eau sont surprenantes, ainsi que la végétation et la faune : grenouilles, petits serpents, têtards…

Un autre avantage est le caractère ludique et amusant d’évoluer dans de tels lieux. Nager, sauter, glisser dans des toboggans naturels est une activité formidable, notamment pour les enfants et les adolescents.

Dans une autre mesure, il est aussi possible de faire des parcours sportifs et technique dans lesquels la dépense physique et l’engagement vont être de haut niveau.

Pour les groupes, il est possible de trouver un intérêt à faire des sorties d’entreprises accompagnés de guides de canyoning. C’est le cas dans les lieux proches de grandes agglomérations comme dans la région niçoise. L’intérêt est de souder les équipes et de faire vivre aux collaborateurs des moments ensemble où l’entraide et la bonne humeur sera au RDV.

Que faut-il savoir avant de se lancer dans une descente de canyoning ?

Il faut se rapprocher des professionnels du canyoning pour la réalisation de votre première descente. On peut très bien se débrouiller tout seul, mais le risque d’accident est multiplié par 10, surtout sans expérience du canoé en rivière et de l’escalade. La rivière n’est pas un parc d’attraction. N’oubliez pas que l’accès enclavé empêche souvent de prévenir les secours.

Comment choisir son circuit de canyoning ?

Pour choisir le circuit de canyoning qui vous convient, il faut être conscient du niveau de la personne la plus faible de votre groupe et choisir en fonction. Les professionnels détaillent sur leurs sites les prérequis et les caractéristiques des itinéraires.

Les différents types de séjours ou de sorties à la journée ou à la demi journée de canyoning disponibles sont mentionnés chez les professionnels. Il vous sera aussi mentionné ce qu’il faut porter et apporter lors de votre excursion de canyoning.

Les plus beaux Canyons des Alpes-Maritimes

  • Canyon du Loup
  • La Bollène
  • La clue du Raton
  • La clue du Riolan
  • La clue d’Aiglun